L’approche non directive
créatrice (ANDC)

L’approche non directive créatrice (ANDC)


L'Approche non directive créatrice est une approche relationnelle, professionnelle, de nature affective. Elle favorise le développement de l’amour de soi, du respect de soi et de la confiance en soi. Elle favorise également l’épanouissement de la créativité, le cheminement vers l’autonomie et la liberté d’être, dans le respect du fonctionnement global de l’être humain et du rythme de progression des étapes de son évolution, de sa croissance et de son autocréation.

Non-directivité, pouvoir sur sa vie et liberté

Nous entendons, par non-directivité, la capacité d’abandonner le pouvoir que l’on prend sur la vie des autres et de récupérer le pouvoir sur sa propre vie. Pour ce faire, il importe que l’aidant assume la responsabilité de son vécu, de ses malaises, de ses choix, de ses succès, etc., et qu’il refuse de prendre la responsabilité des émotions et des difficultés des autres. Il développera un profond sentiment de liberté et pourra soutenir ses aidés dans le développement du leur.

Origine de l’approche

Créée par Colette Portelance en 1989 et développée dans ses ouvrages, l’ANDC est une approche globale qui, comme d’autres approches en relations humaines, est née d’une synthèse cohérente de certains apports du passé auxquels sont intégrés des éléments fondamentaux uniques et originaux. Centrée sur la personne de l’aidé et sur celle de l’aidant, elle se distingue surtout par le fait que l’accent est mis sur le processus relationnel.

L’importance de la relation

Colette Portelance considère que les plus grandes souffrances de l’être humain naissent de ses manques relationnels passés et présents, sur le plan affectif, et que ces souffrances se transforment en un mieux-être grâce à des expériences prolongées de relations profondes et authentiques. En ce sens, la relation thérapeutique utilisant l’ANDC est l’exemple par excellence de ce type de relation, car elle permet au client d’apprendre à être en relation de façon satisfaisante et de transférer ses acquis dans ses relations affectives.

Théorie, méthodes et expériences pratiques

Pour favoriser cet apprentissage de la relation profonde par la communication authentique et pour faciliter la création de relations satisfaisantes sur les plans personnel et professionnel, la seule connaissance rationnelle de tous les mécanismes qui régissent la communication et la relation n’est pas suffisante. C’est pourquoi le programme de formation à l’ANDC, offert par l’école, fonde l’apprentissage de la relation intime avec soi-même et avec les autres sur l’expérience relationnelle, et non seulement sur des théories, des méthodes et des techniques.

L’aidant et l’attitude non directive créatrice

Nous considérons la non-directivité créatrice comme une attitude à acquérir et non seulement comme une théorie ou une méthode à apprendre. Cette attitude de respect total de la nature profonde de l’être humain suppose, de la part de l’aidant, un travail permanent sur lui-même, un travail d’autocréation. Dans notre conception de la relation d’aide, cette attitude fait partie intégrante de la personnalité du thérapeute, de sorte qu’il devient non directif créateur, tant dans sa vie personnelle et relationnelle que dans sa vie professionnelle.

La connaissance de soi

L’Approche non directive créatrice, issue de l’intégration d’une attitude, n’est possible que si l’aidant a d’abord et avant tout une bonne connaissance de lui-même et de la nature de l’homme. C’est pourquoi le CRAM inscrit à la base de toutes ses formations une année de travail sur soi intitulée : Connaissance de soi et de la personne humaine par la relation.

Le climat et le travail

La démarche non directive créatrice n’obtient pas de succès dans un climat de provocation ni de confrontation, mais dans une atmosphère de respect de soi et de respect des autres, d’écoute empathique et d’authenticité, qui se caractérise par la présence chaleureuse de l’intervenant. Cette approche non directive permet à l’étudiant de prendre sa vie en main et de ne plus laisser la barre aux autres et de ne plus se laisser ballotter par les événements.

TRA, Thérapeute en relation d'aide®

Le TRA, Thérapeute en relation d'aide®, est formé à cette approche unique et intervient avec l'ANDC.

 

© 2017 Centre de relation d’aide de Montréal inc. CRAM, ANDC, APPROCHE NON DIRECTIVE CRÉATRICE & le Service ANDC-AIDE sont des marques de commerce (MD). Tous droits réservés.